Bonjour,

La classification des coûts

Les coûts peuvent être classés en 2 catégories : Les coûts variables, Les coûts fixes

Dans le transport routier (marchandises ou voyageurs), vous êtes prestataires de service et vous "vendez du kilomètre". Pour réaliser ces kilomètres , il faut du temps.

Les unités d'œuvre

  1. Pour les charges variables, l'unité d'œuvre est le kilomètre.
  2. Pour les charges fixes, l'unité d'œuvre est la journée (le nombre d'heures quotidienne, mensuelle et annuelle doit être prévue dans les calculs)

 Les coûts seront différents selon l'activité exercée :

  • Longue distance, courte distance, lot complet ou 1/2 lot, citerne, benne....en marchandises
  • Occasionnel régional, national ou international ; ligne régulière urbaine et non urbaine en voyageurs 

Les COÛTS VARIABLES

Les frais variables varient en proportion de l’augmentation ou de la diminution du volume de kilomètres vendus. Ces frais sont habituellement identifiables et faciles à calculer. "Plus on roule plus on consomme". Dans le transport, on retrouve généralement dans cette catégorie :

  • Les matières premières (carburant);
  • l'entretien du véhicule (vidange, réparation, lavage, ad-blue)
  • les pneumatiques

Certaines entreprises considèrent que les péages d'autoroute sont une charge variable. Cela augmente inutilement le chiffre d'affaire avec les conséquences qui s'y rattachent. (taxes sur CA, IFA, Obligation de nommer un commissaire aux comptes ...). D'autres facturent les péages en "débours" : solution plus réaliste. Et en cas de péage de tunnel ou de ferry, c'est la seule méthode intelligente à appliquer.

 

Les COÛTS FIXES

Les coûts fixes, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas identifiés comme variables, se retrouveront dans les coûts fixes. Ils sont souvent périodiques et ne fluctuent pas, ou très peu, en fonction du volume des ventes. Ils ne sont pas cependant fixes à 100 % puisqu’en dehors d’un certain niveau d’activités, ils peuvent augmenter ou diminuer. Par ailleurs ils sont difficilement compressibles.

Conducteur (tous les coûts liés à un conducteur attaché à un véhicule désigné)

    • Le salaire du conducteur sur une base réaliste maxi 200 heures/mois
    • le salaire du conducteur de remplacement, si vous utilisez le véhicule + de 200h/mois ou tous les jours de l'année
    • Les charges sociales afférentes à ces salaires
    • Les frais de déplacement en fonction du nombre de jours travaillés

Véhicule (tous les coûts liés à un véhicule désigné)

    • l'amortissement annuel du véhicule (et de la remorque éventuellement) en valeur de renouvellement
    • les visites techniques obligatoires
    • les taxes (taxe à l'essieu pour les marchandises)
    • les assurances du véhicule (responsabilité civile véhicule, vol, incendie ...)
    • les assurances marchandises ou bagages
    • les coûts liés au financement du véhicule (et de la remorque)

Structure (tout ce qui concerne le fonctionnement de l'entreprise)

    • Frais administratif (salaire du chef d'entreprise, du personnel hors conducteurs sans oublier les charges)
    • Frais commerciaux (commercial, publicité....)
    • Impôts et taxes (IS, taxe professionnelle ....)
    • le local commercial (bureau atelier : location ou amortissement)
    • les frais bancaires (agios)
    • les assurances (local, RC chef entreprise .........)
    • Les véhicules de service et du chef d'entreprise 
Les EXEMPLES*

Le trinôme

  • Cout variable par kilomètre
  • coût conducteur par jour (on peut aussi calculer un coût horaire)
  • coût fixe véhicule par jour incluant la quôte-part des charges de structure

Le poste conducteur est individualisé.M DURANT coûte plus cher car il a plus d'ancienneté, et donc plus d'expérience, que M DUPONT qui lui vient d'être embauché. C'est utile quand les conducteurs et les véhicules sont désolidarisés. Ou quand on est amené à mettre en place des doubles équipages.

 

variable : 0,30€/km

  • conducteur : 200€/jour
  • véhicules : 150€/jour
  • 120 000km/an en 240 jours

Quel est le prix de revient d'un transport sur 890 km et 2 jours ?

(0,30 x 890km) + (200€ x 2 jours) + (150€ x 2 jours) = 967€

 

Le binôme

  • Cout variable par kilomètrre
  • coût fixe véhicule par jour
  • =(conducteur par jour
  • + coût véhicule
  • + la quôte-part des charges de structure)

 

  • variable : 0,30€/km
  • véhicules : 350€/jour
  • 120 000km/an en 240 jours

Quel est le prix de revient d'un transport sur 890 km et 2 jours ?

(0,30 x 890) + 350€ x 2 jours) = 967€

Le monôme

Méthode simpliste et risquée.Tout est variable

  • Prix de Revient Kilométrique : PRK

 

  • PRK 1€/km
  • 120 000km/an en 240 jours

Quel est le prix de revient d'un transport sur 890 km et 2 jours ?

1 €/km x 890 km = 890 € ..on perd de l'argent ici ! car on ne prend pas en considération le TEMPS

 

* Source : http://www.pmoioui.com/qcm/exercices/mcv.htm

jscilien@u-paris10.fr

ex. application réelle

http://www.dailymotion.com/video/x2itqe9_la-guerre-des-transports-s02e03-shipping-wars_tv

http://www.dailymotion.com/video/x2iu22m_la-guerre-des-transports-s02e12-shipping-wars_tv

"de l'ordre de 1 $ du km, sinon, cela n'est pas rentable", docu réalité sur appel d'offres, et mise en concurrence

(autres critères rentrant en ligne de compte : poids de la marchandise, difficulté de chargement, recherche d'une saturation des capacités de transport par des chargements complémentaires utilisant un trajet compatible ou proche du premier contrat obtenu, etc..)

RIP Roy Garber