Parfois, dans des exercices de CDG, pour tendre des pièges, le sujet énonce deux valeurs possibles, et ce pour le même objet (ex. une vente sur un mois donné). Problème, quelle valeur prendre pour établir les documents de synthèse prévisionnels ?

C'est le cas de Balckheath.

Question étudiant : Date: Tue, 7 Oct 2014 11:55:50 > Subject: Cas Blackheath

"Bonjour Monsieur,
> Je voulais savoir comment on pouvait déterminer les valeurs des stocks à l'année 1999 (Octobre, Novembre, Décembre) car on dispose de deux chiffres différents, l'un dans le bilan prévisionnel et l'autre dans les remarques faites par Crofton.
> Merci d'avance".

Réponse JCS :

- le premier chiffre est "une prévision" ; sans explication particulière, la donnée n'est pas reliée à un document quelconque (le chiffre est néanmoins assez proche du second chiffre ci-dessous)

- le second chiffre a un caractère plus "sur et certain" que le premier car il est intégré au sein du bilan (donc, a priori, les comptes seront déposés avec ces résultats et donc, le stock de fin d'année 1999 possède une fiabilité supérieure)  

  la solution :   - il faut bien sur prendre la solution où le chiffre est validé par la clôture des comptes (ici, second chiffre)  

remarque :

- la prévision s'est révélée correcte, dans son principe, car très proche de la donnée définitive, mais, elle n'est pas utile pour le travail prévisionnel N+1 (exercice 2000)

- seul le chiffre relatif au stock final de décembre 1999 est utile (les stocks d'octobre et novembre sont donnés, mais n'ont aucune utilité pour le travail à faire).

jscilien@u-paris10.fr

récréation :

http://the-big-bang-theory-streaming.com/saison-8/episode-4/the-hook-up-reverberation