Ci joint le corrigé indicatif :

- sujet : QCM_CC_L3_CDG__2013_blanc : 6 questions très faciles

- corrigés : smiley sympa = évident ; moins sympa = un peu plus long. 

Q1 :8055919-smileymoins évident

le centre administration passe du statut de centre auxiliaire (tableau de l'énoncé), à "centre principal" avec une UO.

soit 10.000 e / 320.000 e = 3,125 % d'UO avec assiette égale au CA. Le coût de production est donc égal à :

350 x ((11 (cv) + (3,125 % x 20 e) + (6,051.. x 1 couvert) + (5 % x 20 e)) = 6.536,58.. euros. Réponse e) aucune bonne réponse.

-------------------------------------------------------------------

Q2 : 8055919-smileyidem

soit 10.000 e / 15.700 couverts = 0,637 euros d'UO avec le nombre de couverts. Le coût de production est donc égal à :

350 x ((11 (cv) + (0,637... x 1) + (6,501.. x 1 couvert) + (5 % x 20 e)) = 6.541,5... e avec 2 chiffres après la virgule. Réponse b)

remarque = le calcul "avec tous les chiffres après la virgule" donnait 6.540,76...e (la réponse e) pouvait donc être acceptée).

-------------------------------------------------------------------

Q3 : Smiley facile

C'est en fait la répartition secondaire des charges indirectes qui signifie que les seuls centres subsistant sont les centres principaux, pour lesquels une UO est calculée. Réponse b) donc ;

-------------------------------------------------------------------

Q4 : Smiley= facile ; Classeur2_L3 ; réponse e). aucune bonne réponse (voir commentaire ci-après)

-------------------------------------------------------------------

Q5 : Smiley facile

On sait que : Stock Initial de MP + Approvisionnement = Sorties (ou consommations) de MP + SF de MP.

"Les SF de 2011 sont nuls" (énoncé), donc, les SI de 2012 sont nuls. Conséquence : 0 + X = (2 mètres x 1.000) + 200 (10 % de S) ; 

X = 2.200 mètres. Réponse b).

-------------------------------------------------------------------

Q6 : 8055919-smiley8055919-smileypas très évident, car question pouvant être interprétée (*)

Soit pour tout stock : SI + E = S + SF ; donc, (100 u + 1.900 u) = (X (sorties) + 200 u) ; et X = 1.800 sacs vendus

CA = 1800 x 10 e = 18 ke avec une Marge de = 9 ke avec Variations de stocks (SI – SF) intégrée de facto.

Si prix d'achats considérés comme inconnus*, alors variation sur la seule donnée disponible (les PV) : soit : (1 ke – 2 ke) = - 1 ke . Si prix d'achats et marges considérés comme fixes annuellement*, alors calcul classique sur la variation de marchandises = (0,5 - 1 ke) = - 0,5 ke ; le plus cohérent bien évidemment.

Conclusion :

- impact sur ventes : 1.800 x 10 = 18.000

- impact sur var de stocks de marchandises : - 500 = (100 - 200) x 5 = charge négative

" rappel question : l'impact (net) sur les ventes et les variations de stocks seulement " (*) = 18.500 euros

- ... impact sur achats : 1.900 x 5 = 9.500

et donc, 18.000 - (9.500 - 500) = +9.000 d'impact résultat net

Dans les deux cas*, les deux individus se trompent : Réponse b). Voir en fin du post la "question / réponse" à un étudiant.

-------------------------------------------------------------------

Q7 : Smiley ; CPPF n'intégre pas les variations de stocks, CPPV si.

le cas proposé est très intéressant mais particulier (=consommations négatives de MP) : il signifie que vous utilisez des matières premières gratuites et non comptabilisées dans les stocks.

comme cela n'est pas enseigné au niveau L3, le raisonnement suivant pouvait être admis :  

-niveau de réponse L3 : une consommation négative de MP est impossible

 

CPPF = (200 x 1 e) + 2.000 e + 500 e = 2.700 euros. Réponse c). 

niveau de réponse M1 : la consommation de matières premières gratuites et non enregistrées dans les stocks est possible

(-300) + 2.000 e + 500 e = 2.200. Réponse b).

Nota Bene - Pour votre information : voir "question / réponse" étudiant en fin de message

-------------------------------------------------------------------

Q8 : Smiley très facile

Achats matières (30 000 e) + SI (1 000 e) - SF (2 000 e) = 29.000 euros. Réponse c).

--------------------------------------------------------------------

Q9 :Smileyfacile mais... attention aux erreurs de signes ! (quand on est fatigué notamment, dixit bibi)

29 000 + 10 000 de charges variables +/- (SF 3000 – SI 2000)

or, la variation de stocks est positive = cela signifie qu'elle s'ajoute aux ventes, ou en d'autres termes, qu'elle se retire des charges

= 39 000 - 1 000 = 38 000 euros. Réponse d) aucune bonne réponse (inchangée, erreur de signe sur les variations de stocks ou non).

--------------------------------------------------------------------

Q10 : 8055919-smileybof ?

Les frais fixes sont égaux à : Résultat - MCV = soit - 10 ke - 20 ke = 30 ke pour A et 10 ke - 8 ke = 2 ke pour B.

Cumul de 32 ke fixes. Pour - 2 ke de perte globale ;

a) abandon de A conduit à un résultat de = + 8 de B - 30 de CF de A = - 22 ke en net ;

b) abandon de A et B conduit à - 2 ke pour l'année écoulée, et le paiement de coûts de fermeture pour N+1 (non renseignés) ;

c) garder A et B conduit à - 2 ke pour chaque année à venir ;

La réponse normale est d). aucune bonne réponse (n'est satisfaisante). Remarque : "c) peut être acceptée", avec l'optique de revente de l'activité à terme.

--------------------------------------------------------------------

"J'ai compris" : ed5707284fd411e3a73f0e21cff7f392_8, dit l'étudiant(e) (emprunt copy.).

cdt,

JC SCILIEN, jscilien@u-paris10.fr

--------------------------------------------------------------------------

Questions étudiant : reçues le 27/11... il n'est jamais trop tard !

- Question 6 : " il s'agit ici de marchandises comme vous l'avez commenté, mais pourquoi la valeur de la variation de stock de marchandise est calculée sur le prix de vente tandis que la société réalise un taux de marge de 50 % ? "
Réponse JCS :
Le prix de vente fluctue sur la période annuelle des comptes (sur 12 mois), le taux de marge également : le taux de 50 % de marge moyenne est en fait donné pour permettre à l'étudiant d'estimer la marge annuelle de la société, dont la comptabilité a brûlé. 
L'énoncé ne précise pas que la marge de 50 % est fixe, et ne donne pas les coûts d'achats des SI et des SF. En l'absence de connaissance des prix d'achats, nous avons utilisé la seule information disponible pour le calcul de la variation de stocks, celle du prix de vente unitaire (solution par défaut, même si peu orthodoxe).
Votre remarque est valide mais ne changerait pas la réponse b), même si le résultat diffèrerait.
Il faudrait néanmoins modifier un peu le texte de l'énoncé pour l'appliquer sans aucune ambiguité (ex. rajouter dans l'énoncé, "le prix de vente et le taux de marge sont totalement fixes sur la période"). Dans ce cas, le prix d'achat serait fixe et les calculs rendus possibles.
Si le calcul se faisait sur cette hypothèse, le résultat serait alors le suivant :
Marge = 9 ke avec Variation de stocks = (100 sacs - 200 sacs ) x (10 euros x 50 %) = - 0,5 ke
Réponse identique au premier raisonnement : b). Les deux se trompent.  
- " Question 7 : achat de pâte de pizzas = 200 euros, variation de stock de pâtes à pizzas = -500
       Donc : la consommation de matières premières (MP) = 200 + (-500) = -300 ? Et pour calculer le coût de production de pizzas fabriquées, est-ce qu'on doit intégrer la consommation de MP ou le coût d'achat de MP ? "
Réponse JCS :
La consommation est bien de -300, du fait du stockage de MP. Le calcul de coût de production des produits finis est égal à :
= (Achats de MP +/- variations de stocks de MP) + charges de productions ;
= (consommations de MP) + charges de productions.
remarque : le "coût d'achat" des MP est limité ici aux charges directes, car on ne connait pas les charges indirectes.