Formation en contrôle de gestion (L3 et Master CCA). Les instruments et outils de gestion en situation de crise.

Nouvelle orientation du blog 2017/2018

le blog va être ré-orienté sur des travaux académiques de recherche, de type analyse de plans sociaux (voir lien ci-après) et influence des outils de gestion

https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2015-1-page-13.htm

 

 

Posté par Adminixce à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 novembre 2017

M1 Partiels Sujets de l'an passé source SEGMI

1. Les partiels de M1 de l'an passé : questions de cours* : questions_cours. Ci joint également le pdf des sujets récents 2016, ordi_1, ordi2, ordi3, ordi4, ordi5, ordi6, ordi_7, ordi8, ordi9, ordi_10, ordi_11, ordi12, ordi_13, ordi_14 ; et m1_2013 ; Ceci comme exemple, sur le type de questions de l'an passé

2. Une nouvelle illustration des méthodes de PCI, simple, avec le corrigé (1 slide) : sFL_sujet

" Apprends ce qui te semble difficile: tout ce qui est difficile devient facile grâce à l'apprentissage ".

cdt,

jscilien@u-paris10.fr

récréation humaniste. https://www.youtube.com/watch?v=SCoIUFYag88

 

 

Posté par Adminixce à 12:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 novembre 2017

M1 BSC Contrôle de gestion

ci joint quelques cas supplémentaires & corrigés complets de tableaux de bord 

1) Corrigé synthétique FRANTOUR : 47535246_1_frantour

Rappel énoncé, FRANTOUR_questions, FRANTOUR_P1_groupe, FRANTOUR_P2_politique, FRANTOUR_P3_organig, FRANTOUR_P4_r_ception, FRANTOUR_P5_restaurati, FRANTOUR_P6_Etages, FRANTOUR_P7_adminis, FRANTOUR_P8_DG, FRANTOUR_P9_entretienpdg, FRANTOUR_P10_questionnaire, FRANTOUR_P11_secteur1, FRANTOUR_P12_secteur2, FRANTOUR_P13_secteur3

2) Villeneuve ou BSC : voir dossier 2, d'une épreuve globale plus large : ex DSCG, DSCG2009SujetManagContGest_bsc ; corrigé à compléter et complété : DSCG2009CorrigeManagContGest___completer ; DSCG2009CorrigeManagContGest_bsc

3) Cas supplémentaire : Elivance_n2 ; elivance_corr_synth ;

4) rappel de cours. définition centre de responsabilité : Cas_I

jscilien@u-paris10.fr

Récréation, après le travail. Offrez moi une "Bel Air", je vous donne le sujet : http://www.dailymotion.com/video/x5wil77. Les Cadillac des fifties se distinguent par deux spécificités esthétiques. D’abord leurs ailerons arrière en forme d’ogive de fusée, appréciée à l’époque où l’Amérique rêvait d’aller sur la lune ; et ensuite, les butoirs avant (Bumpers) de pare-choc. Leur forme typique en obus leur avait valu le sobriquet de "Dagmar"... sexiste, mais historique.

 

Posté par Adminixce à 14:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

M1 DPO ou DPPO

Sujet "historique" = énoncé, Bins1, annexes, Bins2, Corrigé synthétique perso Cas BINS : CAS_BINS_Scilien

Rappel définition : https://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_par_objectifs

jscilien@u-paris10.fr

http://www.youtube.com/watch?v=W8ah8nKe6FU&feature=endscreen&NR=1

voir les paroles traduites, pour les non anglophones

Posté par Adminixce à 14:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

M1 PCI Milcom et corrigés multi-cas

Ci joint deux corrigés intéressants du PCI

1) milcom : Cas_6_Milcom_strict__.

2) " Vidéopolis " issu d'un " ancien " contrôle final (ce cas est "cyclique") = Enoncé : CAS_PCI_videopolis ; Corrigés : Cas_I ; Cas_I ; Cas_I.

3) Développements : CATALO_1__pci, CCG103M1_PCI ; Voir également ART_804_Comptabilite_analytique_1__cout_diff pour les coûts différentiels.

Joke =

... trop cool les réponses en contrôle de gestion, BUAFvHVIYAAHbnr, " c'est mieux que le marketing ? "

Commentaire classique : " Déterminer l'incidence des politiques d'établissement des prix de cession interne sur les profits "

Les prix de cession interne déterminent la rentabilité des divisions et sont susceptibles d'influer sur la rémunération des dirigeants et les évaluations de la performance. L'établissement des prix de cession interne influe sur la circulation des biens et des services dans les organisations réparties en centres de responsabilité. Il existe trois grandes méthodes de fixation des prix de cession interne :

  • fondée sur le marché — en la présence d'un marché général,   
  • fondée sur les coûts — coûts variables conventionnels ou coûts complets,   
  • négociée — déterminée par les compétences en négociation des dirigeants de la division.

La difficulté principale consiste à s'assurer que le prix de cession appliqué permet de maximiser les bénéfices de l'organisation et favorise la concordance des efforts.

M1 : Déterminer les prix de cession interne à l'aide de méthode : 

A. ... fondée sur le marché :

  • Elle entraîne généralement l'établissement d'un prix optimal pour l'ensemble de l'organisation, dans des conditions de parfaite concurrence, où l'interdépendance des divisions est minimale et les coûts ou avantages additionnels pour l'entreprise sont nuls. Lorsque les prix varient grandement, il est possible d'utiliser les prix moyens à long terme.

B. ... fondée sur les coûts :

  • Le prix de cession
  • - minimal devrait correspondre au  coût variable de production dans la division vendeuse.   
  • - maximal devrait correspondre au prix du marché. Il est possible de faire la moyenne entre ces deux prix.   
  • Il est possible d'utiliser le double prix, lorsque la division vendeuse applique des prix fondés sur les coûts et la division acheteuse applique des prix fondés sur le marché.

C. ... négociée :

  • Les gestionnaires sont autorisés à négocier leurs propres prix de cession et ont la liberté d'acheter auprès d'une division ou de vendre à celle-ci. Cette méthode contribue à la formation des gestionnaires.

Déterminer le prix de cession interne minimal, compte tenu de niveaux variables de capacité de production

Les lignes directrices générales en matière de prix de cession interne sont les suivantes :

  • Prix de cession interne minimal
  • = Coûts supplémentaires différentiels ou décaissés par unité jusqu'à la cession + Coûts d'opportunité par unité de la division fournisseuse.   
  • ou = Coûts variables + Marge sur coûts variables perdue sur les unités vendues à l'extérieur.

Les lignes directrices suivantes s'appliquent :

- lorsqu'il existe des marchés intermédiaires qui ne sont pas parfaitement concurrentiels et que la capacité de la division vendeuse n'est pas pleinement utilisée : Prix de cession interne minimal = Coûts différentiels

- lorsque toute la capacité inutilisée a été utilisée : lignes directrices générales.

- lorsqu'il n'existe pas de marchés pour le produit intermédiaire : le coût d'opportunité ; il serait nul, de telle manière que le prix de cession interne minimal corresponde aux coûts différentiels.

M2 : Décrire les enjeux en matière de prix de cession interne auxquels font face les multinationales

  • Les lois nationales restreignent souvent les prix de cession interne que peuvent pratiquer les entreprises.     
  • Les prix de cession interne payés entre divisions transfrontalières ont une incidence sur les impôts de l'entreprise.
  • cdt, jscilien@u-paris10.fr, ps. https://www.youtube.com/watch?v=8gSxHU7zA64 : "c'est du brutal"

Posté par Adminixce à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


15 novembre 2017

M1 Ecarts pour le partiel de décembre

Autres cas et/ou avec corrigés : couts_variables, Seance11ZechNicolas_1_. Corrigés des cas supplémentaires Ecarts : 3160_ecarts (niveau L3 pour le premier, M1 pour les derniers...). Les pdf ne sont pas exempts de coquilles...

Pour ceux qui veulent réviser leurs classiques : 69534502_pal ; cas palatin

cdt, jscilien@u-paris10.fr

S. Jobs  : citation du jour, pour destresser

" Vous rappeler que vous allez mourir est le meilleur moyen d'éviter le piège de penser que vous avez quelque chose à perdre. Vous êtes déjà nu. Il n'y a pas de raison de ne pas suivre votre cœur ". (Stanford University - 2005).

http://dicocitations.lemonde.fr/citations-auteur-steve_jobs-0.php#8MzxqjTzLY6wB3ZB.99 ; ttp://www.rosepingouin.com/2015/12/01/les-dernieres-paroles-de-steve-jobs-ont-fait-pleur/. music : https://www.youtube.com/watch?v=h1qQ1SKNlgY, Le "freak" ; Niles Rodgers ; paroles = http://www.lacoccinelle.net/253050.html ; http://www.leblogdemoon.fr/archives/2013/07/17/27659939.html, Get Lucky

Posté par Adminixce à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2017

M1 Ecart sur marge Palatin (révisions L3 concernant écarts sur couts)

Bonjour,

- Trâmes : palatin Vierge Cas_5__Palatin_trame ; Cas_5__Palatin_Corrig_strict__ (onglet principal) ; ou sa version analytique : Correction_Palatin_version_d_taill_e. MIX_palatin) . Remarque : privilégier svp 4 chiffres après la virgule, quand l'assiette de calcul est significative (ce qui est le cas ici pour la MOD, 10.400 heures)

1. Palatin. Questions

Question Q1 : " Pour le budget flexible [des charges indirectes], pourquoi n'avons pas additionné les frais fixes alors qu'on l'avait fait pour le premier cas d'écarts de td en L3 ? "

Réponse : Dans le cas Palatin, il ne peut pas y avoir de charges indirectes.... vu qu'il n'y a qu'un produit unique (!). Il existe des charges indirectes à partir de deux produits, en deça, toutes les charges sont directes. Par ailleurs, en considérant qu'il y a deux types d'esianomètres, les charges fixes de Palatin ne sont pas détaillées comme le cas X : les CF d'un centre sont liées à une UO x volume standard. Ici, l'UO est inconnue, donc, impossibilité de procéder à un calcul classique de type "Budget flexible".

Q1bis étudiante : " pourquoi, dans le tableau à la fin de la trame, l'écart sur résultat fait partie des écarts favorables alors que celui-ci est négatif. Cela veut bien dire que le résultat réel est inférieur au résultat préétabli, non ? "

Réponse : l'idée initiale étant de faire une balance carrée, l'écart sur le résultat (en effet défavorable) a été classé à droite sans lui affecter de signe arithmétique : de la sorte, le total des deux colonnes coïncide. Pour éviter le quiproquo que vous évoquez, nous aurions pû en effet le placer à gauche, dans la colonne des écarts défavorables, et le placer avec un signe négatif, pour que le net coïncide avec la colonne de droite. Quelle que soit la colonne où vous placer l'écart sur résultat, il est clair que dans le cas palatin, il s'agit d'un résultat inférieur aux prévisions = assimilable à un "retard de résultat".  

- Q2. " je ne comprends pas ce que l'on entend par coût effet mix et coût strict. Pouriez-vous me l'expliquer svp ? ". Réponse : Côté ouvrage en CDG, les appellations "coût strict" et "effet mix" ne sont pas normalisées dans les décompositions d'écart de charges. La raison est que ces deux sous-écarts sont en réalité tous les deux des écarts de mix (mix 1 et mix 2). Au delà du nom donné, encore faut-il les comprendre : écart sur coût défavorable : 50.300 DEF (voir fichier excel). Ecart 1 : 43.000 DEF = écart entre taux horaire normal et taux horaire moyen (CPAR). Signification = c'est l'usage des heures supplémentaires et de l'intérim qui constitue les surcoûts majoritaires ; à la réflexion, l'appellation originelle de "mix" est peut être plus adpaptée pour l'écart 1 (le mix provient que la prévision était calée sur l'absence d'heures supplémentaires et heures intérims) ;  Ecart 2 : 7.300 DEF = écart entre taux horaire moyen (CPAR) et taux horaires réels. signification = effet mix 2 = le taux horaire normal réel est payé plus cher que la prévision ; compte tenu du nombre d'heures concerné, cet effet est supérieur au fait que les heures intérims soient achetés à un prix nettement moins élevé que prévu. ps. En général, le contrôle n'intègre pas de question sur cette décomposition de coût. Si une question était posée, l'énoncé aurait été explicite sur la signification à retenir. En revanche, sur les écarts de volume d'activité et de mix prix de vente, oui... Je mettrai des indications supplémentaires sur le contrôle, en fonction de ma perception du stress des étudiant(e)s ?

... " non Monsieur ", " je ne suis pas stressée "...BUkmk2oCYAI1Pho !!

cdt, jscilien@u-paris10.fr

ps. Un régal, une (vieille) parodie de l'animateur américain J. Kimmel sur ABC... anglais limite mais c'est la version originale... (!)

http://www.youtube.com/watch?v=NTqmiwHHktE

 

 

Posté par Adminixce à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2017

M1 GRH et contrôle de gestion développements

Le contrôle de gestion offre un angle d'analyse quasi pluridisciplinaire, qui offre un intérêt propre à chaque discipline de spécialisation en gestion.

Exemple application L3 / M1 : RH

L3 :

- les coûts = Comment les charges de personnel peuvent elles être classées en charges indirectes, directes, fixes, variables ; les charges exceptionnelles de salaires sont exclues de tout calcul analytique

- la marge sur coût variable = à partir de quelle contribution minimale une activité sera maintenue au sein de l'entreprise ? (sinon, vente ou fermeture de l'activité, signifiant réduction de personnel)

- l'imputation rationnelle et le coût marginal = quel coût de sous activité ou boni de suractivité peut on affecter aux personnels ?

- les écarts (de charges) = analyse des écarts en écart sur volumes d'heures, écart de prix horaire ou de rendement horaire

M1 :

- le target costing = comment réduire les écarts entre coût estimé d'assemblage et coût cible d'assemblage ? (ex. réduction du temps passé par automatisation, externalisation d'une partie de l'assemblage, réduction du coût salarial moyen nécessaire par changement de process)

- les budgets = comment évolue sur N+1 la part main d'oeuvre directe et indirecte par rapport au réel de N ?

- les prix de cessions internes =  comment fixer le bon PCI pour maintenir la motivation et l'autonomie des personnels au sein de chaque centre de responsabilité ?

etc... on peut faire le même développement avec un angle finance, marketing, comptable, stratégie...

jscilien@hotmail.com

 

Posté par Adminixce à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2017

M1 Budgets cas supplémentaires

Ceci pour le td "RH" de cette année, groupe très agréable à suivre

12_iut : cas simple + corrigé

3136_1__etats_financiers_prev : cas plus difficiles + corrigés, très formateurs

à bientot

jscilien@hotmail.com

Posté par Adminixce à 19:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 octobre 2017

Rappel : Processus budgétaire & subordination

Ci joint un rappel des fondamentaux : l2_1_gestion_budgetaire

1. Pour le cas Alix, comme pour tous les cas de budgets, il faut bien comprendre qu'il existe des liens de subordination entre les budgets, dans le sens où le niveau de résultat prévisionnel dépend avant tout de l'impulsion commerciale de l'entreprise. Les ventes N+1 par produits sont une cible à atteindre (budget commercial). Une fois validées par le management, ils entrainent des questions directes -et des effets mécaniques- sur les budgets opérationnels, et notamment : quelles sont les quantités de produits finis à produire pour pouvoir assurer mes ventes prévisionnelles (compte tenus des stocks existants) ? Puis, quelles sont les quantités de matières premières à acheter pour pouvoir assurer les productions précitées (compte tenus des stocks existants) ? En d'autres termes, les sorties de matières premières sont des consommations ; les sorties de produis finis sont des ventes. Traduction, l'entreprise consomme en fonction de sa production à réaliser ; les quantités vendues peuvent être retrouvées par déduction avec les variations prévisionnelles de stocks.

Le processus budgétaire consiste en fait à construire des tableaux dans un ordre 'naturel' (fonction commerciale, fonction production, puis fonction administrative), tous les tableaux s'emboitant par la suite les uns dans les autres. Illustration : passée le chiffrage du CA prévisionnel et des charges commerciales, la production de produits finis sert à valoriser la consommation de matières, puis les quantités à approvisionner, qui servent ensuite, à calculer le CUMP des fiches de stocks matières ; utilisées ensuite pour valoriser le coût de production des produits finis etc...

Rappel. Tous les étudiants passent en td plusieurs fois au tableau : - les étudiants n'ayant pas fait de comptabilité analytique en L3 ont l'obligation de consulter les ouvrages de contrôle de gestion / comptabilité de gestion indiqués en séance 1 et conseillés par l'enseignant. Ci joint le sujet à lire et le support excel pour travailler ce premier cas de budget : alix_page1_euros, alix_page2_eurosCas_2_Alix_Corrigv. Remarques : - les fiches de stocks sont à construire après les programmes de production (PDP) et d'approvisionnement (PAP) : la production commande les approvisionnements, dans ce cas, donc, il est obligatoire de commencer par le PDP ; si vous commencez par le PAP, vous seriez bloqué ; - ne pas oublier les frais généraux, dans le compte de résultats, non imputés dans les coûts de productions des produits ; - le budget de trésorerie : pour le second trimestre N+1, une équation à 1 inconnue ; - les variations de stocks de produits finis mesurent une production, et non une consommation (= cf. Variations de stocks de matières premières)

2. Question étudiant(e) : cas Alix, concernant le budget de trésorerie. " Pourquoi ne prenons nous pas les postes au bilan tels que créances clients, dettes fiscales et fournisseurs dans le budget de trésorerie ? "

Réponse : JC SCILIEN : les postes au bilan tels que créances clients, dettes fiscales et fournisseurs dans le budget de trésorerie sont pris en compte dans le budget de trésorerie (BT) - les Dettes fournisseurs du bilan (N) sont intégrées dans les décaissements trimestriels N+1 (MP, salaires, autres) - idem Dettes fiscales (N) : les paiements sont intégrés dans les décaissements trimestriels N+1 (IS) - idem Créances clients : intégrées (et donc soldées) dans les encaissements trimestriels N+1

cdt

jscilien@u-paris10.fr

récréations : https://www.youtube.com/watch?v=HA4bKDUzovs, nostalgie.

 http://www.dailymotion.com/video/xo5zra_un-chien-dort-avec-des-chatons-cute-moment_animals?search_algo=2

Posté par Adminixce à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rappel Budget Alix

Question étudiant : "Au niveau du calcul du budget de trésorerie, je n'arrive pas a calculer le solde avant emprunt pour les trimestres, c'est la seule chose qui me bloque".

Réponse JCS : Le point de départ du budget de trésorerie de N+1 (donc, au 1/1/N+1), est le niveau de la trésorerie au 31 décembre N (voir bilan - ligne "Disponibilités"). Ensuite, la structure des calculs est simple (identique pour chaque trimestre) : exemple T1 (1er trimestre) de N+1 : Solde initial de trésorerie : 150 ke - Total Décaissements (faire le total des charges payées, page 2 du cas) + Total Encaissements (clients, page 2 du cas) = Solde intermédiaire de trésorerie, soit 61 ke. Le corrigé du blog sera en ligne jeudi prochain, il présente il est vrai de manière (un peu) particulière les totaux décaissements et encaissements... PS : à terme, je vais ouvrir une hotline à terme...? ou donner mon RIB ?

Le corrigé du cas Alix : Cas_2_Alix_Corrig__

Les questions 1 et 2 renvoient au rôle du Contrôleur de gestion (cf. également les commentaires indiqués en début de fichier joint). Pour le contrôleur d'Alix, comme pour toute entreprise, "il existe deux manières d'appréhender le contrôle de Gestion :  la vision traditionnelle : maîtrise des coûts axés sur calcul des coûts par rapport à une norme (standards de production ). Calcul des écarts par rapports à la norme ; la vision moderne : pilotage de l'organisation qui concerne 3 dimensions : - le choix et la construction d'un modèle de CG pertinent et fiable ; -proposition de solutions permettant une réduction des écarts ; - veiller à la cohérence entre les moyens de la planification stratégique et les objectifs du contrôle de gestion"etc...

cdt, jscilien@u-paris10.fr

ps. article de réflexion : Didry_Passion_1_

 

Posté par Adminixce à 19:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2017

L3 Révision ABC St Four

Comme convenu : Sujet : Corroy2011Th__treStFourSujet_1, Corroy2011Th__treStFourSujet_2, Corroy2011Th__treStFourSujet_3, Corroy2011Th__treStFourSujet_4, Corroy2011Th__treStFourSujet_5, source Corroy - Trâme ABC : - en partie vierge, pour ceux qui veulent compléter le cas : Classeur_theatre_vierge2, ou Classeur_theatre, corrigé sans coquilles : 103624383.

Questions d'étudiants N-1 sur le cas théâtre : 1. " Pourquoi mettre 15, 20 et 15, respectivement dans les quantités de spectacles "D", "E" et "F" pour le coût de production, dans l'onglet Sections Homogènes ? Comment lire la marge nette de 12% de A, et celui de D à -48% ? Pourrais-je dire pour la marge nette de A, " pour 1 ticket acheté, le théâtre gagne 12 centimes " ? ". 1. Réponse : Les chiffres de 15, 20 et 15 renvoient au nombre de représentations ; ils permettent de mieux appréhender le niveau de la marge car représentant un résultat par représentation, et non globalement. 20 % est relativement élevé, 5 % est faible : la marge de 12 % signifie que pour 1 euro de vente de bille de spectacle A, la firme gagne 12 centimes. Ou en d'autres termes, sur un billet abonné de 18 euros, la société gagne 2,11 euros. 2. "Subvention : pourquoi est-elle répartie sur les 5 spectacles alors que dans l'annexe 3, il est écrit "la subvention est versée .... sur la base de la capacité de la grande salle uniquement" : cela veut il dire que les spectacles D E F ne sont pas concernés ? vu qu'ils sont diffusés dans la salle de petite taille. Pouvez me dire s'il vous plaît pourquoi dans le tableau des subventions de SH Theâtre vous avez mis 600 en places théoriques pour les spectacles D,E et F alors qu'ils font partis des spectacles jugés difficiles et donc leur capacité est théoriquement de 250 vu qu'ils appartiennent à la salle 2. Réponse : Concernant le mode de répartition de la subvention, on considère que les cinq spectacles utilisent la grande salle, à la fois pour des raisons de simplification, et aussi, pour ne pas minorer la part de subvention affectée au profit des spectacles difficiles (qui serait de facto minorée compte tenu que ces spectacles ne concernent que peu de spectateurs, et n'utilisent donc que la petite salle). ne confondez pas : - "mode de répartition" d'une somme (=ou critère de répartition), - et "affectation" d'une somme (clairement, la subvention concerne les 5 spectacles).

Le chiffre 600 (places) a été mis (à la place de 250) car l'annexe sur la subvention impose la taille de 600 places (voir sujet). nb. par ailleurs, 250 aurait entrainé d'une part, un biais dans la répartition de la subvention (rendant la comparaison avec les autres spectacles en partie impossible, d'où le 600 pour tous, "harmonisant" la répartition de la subvention) ; et d'autre part, une affectation de la subvention majoritairement aux spectacles A et B (ce qui est contraire à l'objectif officiel de financer en premier lieu les spectacles plus difficiles).

cdt, jscilien@u-paris10.fr

Quand vous aurez fini toute l'étude de cas : un cadeau de bienvenu, pour les futurs M1... 1. "Edge of Tomorrow en streaming" : http://www.k-streaming.com/film-edge-of-tomorrow-en-streaming-gratuit/2/ ; l'enseignant serait il pris (aussi) dans une boucle temporelle ? Musique (de fin) en streaming : https://www.youtube.com/watch?v=CfihYWRWRTQ ; Paroles : http://www.paroles-musique.com/traduction-John_Newman-Love_Me_Again-lyrics,t147125 ; 2. "Oblivion" : http://streamcomplet.com/oblivion/ ; même acteur principal

Posté par Adminixce à 17:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2017

Organisation 2016/2017 du blog Contrôle de gestion et transfert en cours sur 2017/2018

Nouvelle adresse à terme pour les cours en ligne, en contrôle de gestion, comptabilité de gestion : https://coursenligne.parisnanterre.fr/ = Supports de cours transfert progressif sur Plate Forme de Paris X Nanterre

ps https://www.youtube.com/watch?v=eTyXiH7_-P0. La vie du piéton est dans 10 % des cas .... chanceuse, celle de l'entreprise peut être aussi.

La faillite est plus souvent évitée de manière fortuite que de manière construite, non pas grâce aux outils de gestion employés (coûts, budgets..), mais par la conjuguaison de facteurs multiples imprévisibles se produisant au bon moment et au bon endroit = cf. video 1, je quitte le trottoir sans raison et je sauve ma vie à 4 secondes pres, l'analogie avec l'entreprise serait la suivante, j'abandonne sans raison valable de travailler avec un client important qui dans le futur ne m'aurait jamais payé et aurait engendré mon dépot de bilan ; (en sens inverse, une commande exceptionnelle d'un autre client renfloue la trésorerie, etc..).

L'enseignement des outils de gestion concerne les 90 % restants, ou l'usage des instruments rend la continuité d'exploitation possible et rationnelle, mais n'aura jamais le même effet que les dix premiers %. Mon sauvetage préféré est la 1mn 57 de la vidéo ou le toit sert de réceptacle : à mon avis, 0,01 % des cas possibles (le bon timing, le réflexe au bon endroit) ?

Blog pour L3 + M1 et M2 CCA (exclusivement) - M1 et M2 non CCA traités par d'autres enseignants : Sur 2016/2017, Chaque post a un titre précisant la filière et le sujet, classé chronologiquement. La fonction "rechercher" dans la colonne à droite vous permet de retrouver tous les posts par thème (ex. budget, écarts, coûts...). Vous devez mettre svp la filière avant le thème : 1. Posts pour M2 (CCA) = M2 synthèse, M2 ressources humaines, M2 financement, M2 états prévisionnels, M2 CC, M2 Masse salariale, M2 Budget, M2 statistiques ; 2. Posts pour M1 (CCA) = M1 budget, M1 PCI, M1 tableaux de bords, M1 marges, M1 masse salariale, M1 target, M1 scorecard, M1 UVA, M1 qualité, M1 coûts cachés, M1 QCM, M1 CC ; ou le nom du cas pratique (ex. Bourgogne Nouvelle, Saint Four, Palatin, Alix, Blackheath, Lauragais, Milcom, Bonclair...) ; 3. Posts pour L3  = Apprentis Exclusivement* = L3 coûts, L3 imputation, L3 écarts, L3 MCV, L3 ABC, L3 marginal, L3 sections homogènes, L3 QCM, L3 CC ; ou le nom du cas pratique (ex. Minoteries, Lambda, Sureau, Martin, Microvol, Compost, GEE, GEA...) NB. * L3 Classiques = les supports L3 classiques seront donc exclus à terme définitivement du blog, car l'année prochaine, les supports "Cours, TD" seront exclusivement "papier" ou institutionnels (sur lien faculté) = (message pour Sphere Pro).

Ce blog était vu en moyenne chaque jour entre 50 et 80 personnes par jour, statistiques en plus faites sur Aout 2017, période de vacances

jscilien@u-paris10.fr

 

 

Posté par Adminixce à 19:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 juin 2017

Master Cas de budget

Enoncé du cas : page1_cas, page2_cas, page3_cas, page4_cas, page5_cas, page6_cas, page7_cas ; Trâme = Classeur2_MMP_v

Ci joint le fichier excel et la trame vierge : Classeur2_MMP, Classeur2_MMP_v

Indications supplémentaires :

- la construction budgétaire est par nature "itérative" : il vous est demandé dans un premier temps, de faire les budgets "de référence" (cad sans intégrer les objectifs de productivité de l'annexe 9). Une version n°2 des budgets sera faite dans un second temps, si par exemple les objectifs de rentabilité indiqués dans l'annexe 2 n'étaient pas atteints ;

- la saisonnalité des ventes peut ne pas être utilisée dans le budget commercial annuel (choix du corrigé officiel) : son incidence aurait été par ailleurs faible, compte tenu du prix N+1 stable du principal produit (NB. l'application de la saisonnalité aurait par ailleurs abaissé légèrement le CA annuel, ce qui n'est pas dans la démarche habituelle des budgets, qui tend souvent à maximiser le CA N+1) ; 

- la saisonnalité des ventes impacte en revanche de plein fouet le budget des approvisionnements. Il est demandé également de tenir compte des capacités de prod max. dans le cas.

Conclusion : l'instabilité des prix de vente et des prix d'achats budgétés, la saisonnalité des ventes, la capacité max. de production sont autant de facteurs, qui rapproche l'exercice budgétaire de ce cas des contraintes réelles des entreprises (au premier semestre, en M1, les prix de ventes sont fixes, la saisonnalité et la capacité de production ne sont pas renseignées... sic !).

à bientot,

jscilien@u-paris10.fr

pause : http://www.dailymotion.com/video/x5mvxdd_vintage-mecanic-la-honda-750-four_auto, CB Four, le mythe... http://www.ventsdouest.com/bd/livre/joe-bar-team-tome-8-9782749306704.htm#page/4/mode/2up

Pause 2 Cinéma français = Cannes oblige. Pour le grand Audiard, il existe 3 catégories de personnes : "les caves, dont ceux "qui en sont", ils se font souvent 'repasser' in fine ; les malfaisants qui tentent d'exploiter les gens, surtout quand il s'agit de (vrais) caves ; à l'inverse des flambeurs pariant sur tout ce qui se bouge". http://www.dailymotion.com/video/x2b3p1_les-mots-fetiches-de-michel-audiard_shortfilms. Le parallèle ou une transposition est-il/elle possible au sein des étudiants ? - 1. Les "Caves" = ils mettent au point une martingale pour l'examen, mais vouée à l'échec ; - 1.1. les "caves malfaisants" = la sous-catégorie majoritaire d'après Audiard = ex. ils avaient planifier d'aller aux toilettes toutes les 10 mn lors du partiel ; - 1.2. ceux "qui en sont un", ou les "vrais caves" = ex. ils achètent le corrigé 1 heure avant l'épreuve sur ebay ou bon coin, et ont 0 ; ("ils se font repasser, ou buter par des mecs légendaires") ; - 1.3. des "caves, des fondus qui travaillent à la dynamite" = ("il faudra porter les victimes") = ex. ils prévoient de s'évanouir pendant l'épreuve. - 2. Les "Flambeurs" = ils sont les meilleurs avant l'examen, mais se rendent compte après qu'ils ne connaissaient que 2 % du programme. Reste peut être à créer une troisième catégorie, les "vertueux"... ? Les étudiants qui.... à vous d'écrire la suite

 

 

 

Posté par Adminixce à 23:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2017

Master masse salariale

Ci joint quelques supports de réflexion sur la masse salariale, transversaux Master :

1- Extrait du cours de M1 : seance_MASSE_SALARIALE__Mode_de_compatibilit__. Cas d'application Soremat (cas 15.3) 15_3_masse_salar__nonc_s_extract_court. Rappel : l'AI est additive, l'AG est multiplicative (cf notre support de cours). Exemple Soremat de juillet (AI) à septembre = on aurait pu écrire de manière plus précise dans le corrigé = ((100 + 1%) x 1,01 ) * 3. En clair, le premier 1,01 est l'application de l'AI ; le deuxième 1,01 est l'AG

2- Attention coquille corrigé : le résultat de l'exercice 15.4 calcul de la variation de la masse salariale (question 1.4).

N-2 : 400 personnes (ok) * 4.549.60 (coquille, bon montant = 2.361,80) = 944.720 euros (ok).

Le résultat est correct mais avec 2.361,80 euros, qui correspond à la moyenne générale N-2. Bien entendu, il n'y avait aucune raison particulière de prendre la moyenne du salaire des cadres en n-2, pour faire le calcul 1.4. Sur l'exercice 15.5 question 1.2 : Calculs détaillés : Tableau Salaires N+1 à structure N, les résultats dans les colonnes d'effectifs ou % sont présentés en arrondis. Pour les calculs, il faut prendre tous les chiffres après la virgule ; on retrouve ainsi la masse salariale par le calcul ci-après : 6.333.333 euros (Ingénieurs) = ((152 personnes/2.772 personnes) x 2.750 personnes) x 3.500 euros x 12 mois ; et ainsi de suite pour les autres CSP.

3- Enoncé, Corrigé de Filetrop : fil1, fil2, FIL3, fil4 ; Classeur1_filetrop. Question étudiante : "Bonjour Monsieur, J'aimerais avoir quelques précisions concernant la correction du cas Filentrop. Pour la question 4, j'aimerais savoir si les promotions correspondent à un report des remplacements de la catégorie A vers la catégorie B, et de la catégorie B vers la catégorie C. Et pour la même question, j'aimerais savoir d'où vient le 8 au niveau des embauches de la catégorie A. Puis, pour la question 5, je ne comprends pas d'où viennent les 116 restants de la catégorie A (ainsi que les 43 restants de la catégorie B etc...). J'ai pensé à 124-8 c'est à dire effectif N+1 - embauche. Et si c'est réellement ce calcul, je ne comprends pas la logique qu'il y a derrière" (page 1 du corrigé). Réponse jcs : Le 8 correspond à 40 % des départs, car en effet, il faut remplacer les promus au niveau des catégories. Le 116 personne est le solde de personnels hors départs en retraite et personnes promues, soit 130 - 10 - (10 x 40%) = 116 personnes. La logique est de calculer l'ancienneté moyenne de chaque catégorie, sachant qu'en N+1, l'ancienneté moyenne des 116 personnes et des personnes promues prend un an supplémentaire (pour les embauches, le corrigé a pris pour hypothèse qu'elles avaient lieu en fin d'année N+1, logique si on considère que l'entreprise est en difficulté). Pour les AI (augmentations individuelles), la non intégration dans la MS en N+1 est variable selon les sujets d'examens. Principe de base : les salariés entrants ne bénéficient pas des AI, car on considère : qu'ils ont négocié à l'embauche un salaire supérieur à celui précédent (au sein existant chez l'autre employeur) ; que les augmentations sont liées aux efforts des salariés en N-1 (or, en N-1, le salarié entrant n'était pas présent dans l'entreprise). Exceptions : si l'énoncé ne précise pas expressément que le salarié entrant ne bénéficie pas des augmentations (générales ou individuelles), on peut dans ce cas admettre que les augmentations s'appliquent, sous couvert d'une présence effective avant la date de mise en application de la dite augmentation exemple : le salarié embauché le 1er Juin N+1 ne pourra jamais bénéficier de manière rétroactive d'une augmentation déclinée au 1er mars N+1. PS : dans le M2 GRH de M. le Professeur PEZET, des applications / simulation très intéressantes de négociations avec les syndicats sur des aménagements de grilles salariales sont réalisées. Cela combine des applications professionnelles, avec des outils de Contrôle de gestion.

4-  Autres Cas corrigés de Masses salariales : Cas LYCOS : Enonce_mouv_personnel, corrig__mouv_personnel ; ci joint les 2 fichiers excel masse salariale : corrige_masse_salariale, corrig__mouv_personnel. Noria = les données sont dans l'onglet de droite ; Classeur1GVT.

ps- rappel Chapitre de cours complet = MS et gestion du Wilson, BUDGETS_prof_chapitre_3_V2__Mode_de_compatibilit__

cdt 

JC SCILIEN

http://www.escadron-bearn-bigorre.fr/2010%20ici%20londres.htm : la BBC en 1940, très instructif. "Yvette aime les crochets" (message codé - comprenne qui peut)

 

Posté par Adminixce à 10:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]

14 juin 2017

M1 coûts cachés

Le rappel du cours sur les coûts cachés : seance_qualite_couts_caches. Un site transversal : http://neurodigital.free.fr/wil/rse/Maitriser%20ses%20co%C3%BBts%20cach%C3%A9s%20-%20le%20Contr%C3%B4le%20de%20Gestion.htm Quelques fautes d'orthographes, mais sinon, très correct (présentation nettement supérieure à la mienne, artisanale).

à bientot,

JC SCILIEN

ps. dans un autre registre, http://www.dailymotion.com/video/x58r2bu. Les coûts cachés de la collection d'automobiles anciennes aux USA, quand le collectionneur compulsif se retrouve parfois avec des pépites, sans le savoir... vers le custom automobile américain, une autre culture. Quand les américains parlent de mustang ou de chrysler 300F, les français parlent de citroen.

 

 

Posté par Adminixce à 13:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 mai 2017

M2 Plan de financement prévisionnel

Ci joint support : BUDGETS_prof_chapitre6_scilien_V2__Mode_de_compatibilit__... mis en ligne (un peu plus tard)

Synthèse : BUDGETS_prof_chapitre_7_scilien__Mode_de_compatibilit__

Hors du programme du partiel : question de cours bonus, BUDGETS_prof_chapitre_8_1__scilien__Mode_de_compatibilit__

cdt

jscilien@u-paris10.fr

récréation : http://www.dailymotion.com/video/x4d042c_vintage-garage-occaz-a-tous-prix-la-coccinelle-fr_tv ; quelle est la signification du chiffre : 21 529 464 ?

Posté par Adminixce à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Gestion de la production

Ci joint les supports : BUDGETS_prof_chapitre_3_V2__Mode_de_compatibilit__, 3791_gestion_commandes

cdt

JC SCILIEN

 

Posté par Adminixce à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Budget des commandes

Ci joint support complet du chapitre 4 : budgets_prof_chapitre_4_V2__Mode_de_compatibilit__

La réalisation des commandes implique de calculer les taux horaires préétablis et d’estimer les quantités d’heures nécessaires ; ces charges sont ensuite imputées aux commandes pour le calcul des marges.

cdt, jscilien@u-paris10.fr

récréation : http://www.dailymotion.com/video/x4d5gyj_vintage-garage-occaz-a-tous-prix-porsche-911-fr_tv

Posté par Adminixce à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Budget services fonctionnels

Ci joint support du chapitre 5 : BUDGETS_prof_chapitre5_1___Mode_de_compatibilit__. Le BBZ* fait partie de la budgétisation des services fonctionnels, mais l'outil n'est pas tout, il s'inscrit dans une démarche plus globale.

Pour les exercices M1* en BBZ, l'étudiant doit savoir appliquer les calculs de taux de service. Le Cas BBZ proposé en M1 est un cas transversal, qui traite des questions de niveau M1 (taux de service), et des questions de niveau M2 (impact sur les budgets). Un cas corrigé BBZ** est disponible via "bbz" dans la fonction "recherche" du blog, avec les seules questions M1 traitées (voir M2 pour le corrigé des autres questions). Le support de cours de M1 montre l'utilité et la difficulté de poser une réflexion du BBZ dans les organisations publiques, dont l'objectif n'est pas de maximiser un surplus. ** PS : Ce corrigé correspond donc à la "frontière" entre M1 et M2

Bien cordialement, J-Ch. SCILIEN

conseils : les ouvrages en Cdg ne sont pas très prolixes en BBZ. Vous pouvez refaire l'exercice donné en séance M1 et disponible en changeant vous mêmes les données statistiques de l'énoncé, et ré-appliquer la démarche avec des taux différents.

Posté par Adminixce à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]