Formation en contrôle de gestion & comptabilité. Les outils afin de mieux analyser le fonctionnement d'une entreprise.

Organisation du blog Contrôle de gestion

Chaque post a un titre précisant la filière et le sujet, classé chronologiquement. La fonction "rechercher" dans la colonne à droite vous permet de retrouver tous les posts par thème (ex. budget, écarts, coûts...). Vous devez mettre svp la filière avant le thème :

1. Posts pour M2 (app et classiques) = M2 synthèse, M2 ressources humaines, M2 financement, M2 états prévisionnels, M2 CC, M2 Masse salariale, M2 Budget, M2 statistiques ;

2. Posts pour M1 (apprentis et classiques) = M1 budget, M1 PCI, M1 tableaux de bords, M1 marges, M1 masse salariale, M1 target, M1 scorecard, M1 UVA, M1 qualité, M1 coûts cachés, M1 QCM, M1 CC ; ou le nom du cas pratique (ex. Bourgogne Nouvelle, Saint Four, Palatin, Alix, Blackheath, Lauragais, Milcom, Bonclair...) ;

3. Posts pour L3  = Apprentis Exclusivement* = L3 coûts, L3 imputation, L3 écarts, L3 MCV, L3 ABC, L3 marginal, L3 sections homogènes, L3 QCM, L3 CC ; ou le nom du cas pratique (ex. Minoteries, Lambda, Sureau, Martin, Microvol, Compost, GEE, GEA...)

NB. * L3 Classiques = les supports L3 classiques seront donc exclus définitivement du blog de l'enseignant, car l'année prochaine, les supports "Cours, TD" seront exclusivement "papier" (message pour Sphere Pro).  

jscilien@u-paris10.fr

Posté par Adminixce à 16:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]


23 juin 2017

Blog réaction

Bonjour,

Vous pouvez sans hésitations, mettre des commentaires ou des messages, pour indiquer ce que vous souhaitez voir développer comme posts supplémentaires dans ce blog

Ce blog est vu en moyenne chaque jour entre 50 et 80 personnes par jour, statistiques en plus faites sur Aout, période de vacances

Bonnes révisions,

jscilien@u-paris10.fr

 

 

Posté par Adminixce à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2017

Master Cas de budget

Enoncé du cas : page1_cas, page2_cas, page3_cas, page4_cas, page5_cas, page6_cas, page7_cas ; Trâme = Classeur2_MMP_v

Ci joint le fichier excel et la trame vierge : Classeur2_MMP, Classeur2_MMP_v

Indications supplémentaires :

- la construction budgétaire est par nature "itérative" : il vous est demandé dans un premier temps, de faire les budgets "de référence" (cad sans intégrer les objectifs de productivité de l'annexe 9). Une version n°2 des budgets sera faite dans un second temps, si par exemple les objectifs de rentabilité indiqués dans l'annexe 2 n'étaient pas atteints ;

- la saisonnalité des ventes peut ne pas être utilisée dans le budget commercial annuel (choix du corrigé officiel) : son incidence aurait été par ailleurs faible, compte tenu du prix N+1 stable du principal produit (NB. l'application de la saisonnalité aurait par ailleurs abaissé légèrement le CA annuel, ce qui n'est pas dans la démarche habituelle des budgets, qui tend souvent à maximiser le CA N+1) ; 

- la saisonnalité des ventes impacte en revanche de plein fouet le budget des approvisionnements. Il est demandé également de tenir compte des capacités de prod max. dans le cas.

Conclusion : l'instabilité des prix de vente et des prix d'achats budgétés, la saisonnalité des ventes, la capacité max. de production sont autant de facteurs, qui rapproche l'exercice budgétaire de ce cas des contraintes réelles des entreprises (au premier semestre, en M1, les prix de ventes sont fixes, la saisonnalité et la capacité de production ne sont pas renseignées... sic !).

à bientot,

jscilien@u-paris10.fr

pause : http://www.dailymotion.com/video/x5mvxdd_vintage-mecanic-la-honda-750-four_auto, CB Four, le mythe... http://www.ventsdouest.com/bd/livre/joe-bar-team-tome-8-9782749306704.htm#page/4/mode/2up

Pause 2 Cinéma français = Cannes oblige. Pour le grand Audiard, il existe 3 catégories de personnes : "les caves, dont ceux "qui en sont", ils se font souvent 'repasser' in fine ; les malfaisants qui tentent d'exploiter les gens, surtout quand il s'agit de (vrais) caves ; à l'inverse des flambeurs pariant sur tout ce qui se bouge". http://www.dailymotion.com/video/x2b3p1_les-mots-fetiches-de-michel-audiard_shortfilms. Le parallèle ou une transposition est-il/elle possible au sein des étudiants ? - 1. Les "Caves" = ils mettent au point une martingale pour l'examen, mais vouée à l'échec ; - 1.1. les "caves malfaisants" = la sous-catégorie majoritaire d'après Audiard = ex. ils avaient planifier d'aller aux toilettes toutes les 10 mn lors du partiel ; - 1.2. ceux "qui en sont un", ou les "vrais caves" = ex. ils achètent le corrigé 1 heure avant l'épreuve sur ebay ou bon coin, et ont 0 ; ("ils se font repasser, ou buter par des mecs légendaires") ; - 1.3. des "caves, des fondus qui travaillent à la dynamite" = ("il faudra porter les victimes") = ex. ils prévoient de s'évanouir pendant l'épreuve. - 2. Les "Flambeurs" = ils sont les meilleurs avant l'examen, mais se rendent compte après qu'ils ne connaissaient que 2 % du programme. Reste peut être à créer une troisième catégorie, les "vertueux"... ? Les étudiants qui.... à vous d'écrire la suite

 

 

 

Posté par Adminixce à 23:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2017

Master masse salariale

Ci joint quelques supports de réflexion sur la masse salariale, transversaux Master :

1- Extrait du cours de M1 : seance_MASSE_SALARIALE__Mode_de_compatibilit__. Cas d'application Soremat (cas 15.3) 15_3_masse_salar__nonc_s_extract_court. Rappel : l'AI est additive, l'AG est multiplicative (cf notre support de cours). Exemple Soremat de juillet (AI) à septembre = on aurait pu écrire de manière plus précise dans le corrigé = ((100 + 1%) x 1,01 ) * 3. En clair, le premier 1,01 est l'application de l'AI ; le deuxième 1,01 est l'AG

2- Attention coquille corrigé : le résultat de l'exercice 15.4 calcul de la variation de la masse salariale (question 1.4).

N-2 : 400 personnes (ok) * 4.549.60 (coquille, bon montant = 2.361,80) = 944.720 euros (ok).

Le résultat est correct mais avec 2.361,80 euros, qui correspond à la moyenne générale N-2. Bien entendu, il n'y avait aucune raison particulière de prendre la moyenne du salaire des cadres en n-2, pour faire le calcul 1.4. Sur l'exercice 15.5 question 1.2 : Calculs détaillés : Tableau Salaires N+1 à structure N, les résultats dans les colonnes d'effectifs ou % sont présentés en arrondis. Pour les calculs, il faut prendre tous les chiffres après la virgule ; on retrouve ainsi la masse salariale par le calcul ci-après : 6.333.333 euros (Ingénieurs) = ((152 personnes/2.772 personnes) x 2.750 personnes) x 3.500 euros x 12 mois ; et ainsi de suite pour les autres CSP.

3- Enoncé, Corrigé de Filetrop : fil1, fil2, FIL3, fil4 ; Classeur1_filetrop. Question étudiante : "Bonjour Monsieur, J'aimerais avoir quelques précisions concernant la correction du cas Filentrop. Pour la question 4, j'aimerais savoir si les promotions correspondent à un report des remplacements de la catégorie A vers la catégorie B, et de la catégorie B vers la catégorie C. Et pour la même question, j'aimerais savoir d'où vient le 8 au niveau des embauches de la catégorie A. Puis, pour la question 5, je ne comprends pas d'où viennent les 116 restants de la catégorie A (ainsi que les 43 restants de la catégorie B etc...). J'ai pensé à 124-8 c'est à dire effectif N+1 - embauche. Et si c'est réellement ce calcul, je ne comprends pas la logique qu'il y a derrière" (page 1 du corrigé). Réponse jcs : Le 8 correspond à 40 % des départs, car en effet, il faut remplacer les promus au niveau des catégories. Le 116 personne est le solde de personnels hors départs en retraite et personnes promues, soit 130 - 10 - (10 x 40%) = 116 personnes. La logique est de calculer l'ancienneté moyenne de chaque catégorie, sachant qu'en N+1, l'ancienneté moyenne des 116 personnes et des personnes promues prend un an supplémentaire (pour les embauches, le corrigé a pris pour hypothèse qu'elles avaient lieu en fin d'année N+1, logique si on considère que l'entreprise est en difficulté). Pour les AI (augmentations individuelles), la non intégration dans la MS en N+1 est variable selon les sujets d'examens. Principe de base : les salariés entrants ne bénéficient pas des AI, car on considère : qu'ils ont négocié à l'embauche un salaire supérieur à celui précédent (au sein existant chez l'autre employeur) ; que les augmentations sont liées aux efforts des salariés en N-1 (or, en N-1, le salarié entrant n'était pas présent dans l'entreprise). Exceptions : si l'énoncé ne précise pas expressément que le salarié entrant ne bénéficie pas des augmentations (générales ou individuelles), on peut dans ce cas admettre que les augmentations s'appliquent, sous couvert d'une présence effective avant la date de mise en application de la dite augmentation exemple : le salarié embauché le 1er Juin N+1 ne pourra jamais bénéficier de manière rétroactive d'une augmentation déclinée au 1er mars N+1. PS : dans le M2 GRH de M. le Professeur PEZET, des applications / simulation très intéressantes de négociations avec les syndicats sur des aménagements de grilles salariales sont réalisées. Cela combine des applications professionnelles, avec des outils de Contrôle de gestion.

4-  Autres Cas corrigés de Masses salariales : Cas LYCOS : Enonce_mouv_personnel, corrig__mouv_personnel ; ci joint les 2 fichiers excel masse salariale : corrige_masse_salariale, corrig__mouv_personnel. Noria = les données sont dans l'onglet de droite ; Classeur1GVT.

ps- rappel Chapitre de cours complet = MS et gestion du Wilson, BUDGETS_prof_chapitre_3_V2__Mode_de_compatibilit__

cdt 

JC SCILIEN

http://www.escadron-bearn-bigorre.fr/2010%20ici%20londres.htm : la BBC en 1940, très instructif. "Yvette aime les crochets" (message codé - comprenne qui peut)

 

Posté par Adminixce à 10:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]

14 juin 2017

M1 coûts cachés

Le rappel du cours sur les coûts cachés : seance_qualite_couts_caches. Un site transversal : http://neurodigital.free.fr/wil/rse/Maitriser%20ses%20co%C3%BBts%20cach%C3%A9s%20-%20le%20Contr%C3%B4le%20de%20Gestion.htm Quelques fautes d'orthographes, mais sinon, très correct (présentation nettement supérieure à la mienne, artisanale).

à bientot,

JC SCILIEN

ps. dans un autre registre, http://www.dailymotion.com/video/x58r2bu. Les coûts cachés de la collection d'automobiles anciennes aux USA, quand le collectionneur compulsif se retrouve parfois avec des pépites, sans le savoir... vers le custom automobile américain, une autre culture. Quand les américains parlent de mustang ou de chrysler 300F, les français parlent de citroen.

 

 

Posté par Adminixce à 13:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]


30 mai 2017

M2 Plan de financement prévisionnel

Ci joint support : BUDGETS_prof_chapitre6_scilien_V2__Mode_de_compatibilit__... mis en ligne (un peu plus tard)

Synthèse : BUDGETS_prof_chapitre_7_scilien__Mode_de_compatibilit__

Hors du programme du partiel : question de cours bonus, BUDGETS_prof_chapitre_8_1__scilien__Mode_de_compatibilit__

cdt

jscilien@u-paris10.fr

récréation : http://www.dailymotion.com/video/x4d042c_vintage-garage-occaz-a-tous-prix-la-coccinelle-fr_tv ; quelle est la signification du chiffre : 21 529 464 ?

Posté par Adminixce à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Gestion de la production

Ci joint les supports : BUDGETS_prof_chapitre_3_V2__Mode_de_compatibilit__, 3791_gestion_commandes

cdt

JC SCILIEN

 

Posté par Adminixce à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Budget des commandes

Ci joint support complet du chapitre 4 : budgets_prof_chapitre_4_V2__Mode_de_compatibilit__

La réalisation des commandes implique de calculer les taux horaires préétablis et d’estimer les quantités d’heures nécessaires ; ces charges sont ensuite imputées aux commandes pour le calcul des marges.

cdt, jscilien@u-paris10.fr

récréation : http://www.dailymotion.com/video/x4d5gyj_vintage-garage-occaz-a-tous-prix-porsche-911-fr_tv

Posté par Adminixce à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Budget services fonctionnels

Ci joint support du chapitre 5 : BUDGETS_prof_chapitre5_1___Mode_de_compatibilit__. Le BBZ* fait partie de la budgétisation des services fonctionnels, mais l'outil n'est pas tout, il s'inscrit dans une démarche plus globale.

Pour les exercices M1* en BBZ, l'étudiant doit savoir appliquer les calculs de taux de service. Le Cas BBZ proposé en M1 est un cas transversal, qui traite des questions de niveau M1 (taux de service), et des questions de niveau M2 (impact sur les budgets). Un cas corrigé BBZ** est disponible via "bbz" dans la fonction "recherche" du blog, avec les seules questions M1 traitées (voir M2 pour le corrigé des autres questions). Le support de cours de M1 montre l'utilité et la difficulté de poser une réflexion du BBZ dans les organisations publiques, dont l'objectif n'est pas de maximiser un surplus. ** PS : Ce corrigé correspond donc à la "frontière" entre M1 et M2

Bien cordialement, J-Ch. SCILIEN

conseils : les ouvrages en Cdg ne sont pas très prolixes en BBZ. Vous pouvez refaire l'exercice donné en séance M1 et disponible en changeant vous mêmes les données statistiques de l'énoncé, et ré-appliquer la démarche avec des taux différents.

Posté par Adminixce à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

M2 Support financement, comportement

Ci joint le support synthétique concernant "Gestion budgétaire et comportement" : BUDGETS_prof_chapitre_8_1__scilien__Mode_de_compatibilit__, il fait partie de la révision du partiel. Ci joint également le corrigé du cas de financement simple : illustation_budget_tr_so__nonc_, Illustration_budget_tr_so_corrig_. Le partiel est confirmé.

jscilien@u-paris10.fr
 
ps. détente : http://www.youtube.com/watch?v=5xerDmSwiNo

Posté par Adminixce à 19:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2017

M2 PLANS BUDGET CONTROLE supports

bonjour,

Supports de cours

Les trois derniers chapitres sont essentiels pour la gestion prévisionnelle des entreprises. Cours à compléter, sauf pour le premier support : BUDGETS_prof_chapitre_1_V2, BUDGETS_etud_chapitre_2_partiel_pap, BUDGETS___tudiants_chapitre_3_2__V2_pap, budgets___tudiants_chapitre_4_V2_pap, BUDGETS_prof_chapitre5_1__etud_pap, BUDGETS_prof_chapitre6_1__cours_strict, BUDGETS_prof_chapitre_7_etud_pap, BUDGETS_prof_chapitre_8_1__etudiants_pap. Supports illustrations cours : MAISTESF__nonc__P1_chap_1, MAISTESF__nonc__P2_chap_1, MAISTESF__nonc__P3_chap_1, chap_4l_illustration_n__1_V2, cas_budget_services_1__V2_chap_5, illustation_budget_tr_so__nonc__chap_7

- cours complets : BUDGETS_prof_chapitre_7, BUDGETS_prof_chapitre_8_1_

NB. Prérecquis : Pour harmoniser le niveau des étudiants M2 en constructions budgetaires simples, le cas Alix avec les données modifiées suivantes peut également être fait. Les données modifiées par rapport au cas M1 de l'an passé sont les suivantes sur N+1, 9.500 Petits paniers vendus, 100 ke de commissions sur ventes, 6.000 u de stock de sécurité Laiton fin N+1, 300 ke de dotations aux amortissements et 150 ke de plancher de trésorerie. Trâme à compléter pour ceux qui seraient perdus : Cas_2_Alix_M2MODIF_acompleter0 ; corrigé avec bilan et comptes de résultats : Cas_2_Alix_M2MODIF_acompleter. Les étudiants en M2 qui n'auraient jamais fait de cas de budget en M1, peuvent (re)faire le cas alix * initial ci-après : version M1 = enonce_alix, corrige_alix_4_.. Le "principal" (précisé dans l'énoncé) renvoie au capital à rembourser, et non à une partie majoritaire de l'emprunt. Au niveau du budget de trésorerie, lors du 2ème trimestre (T2) : X désigne le montant du remboursement à trouver ; or, quand on rembourse, on doit payer les intérêts (voir énoncé) ; donc 130 ke - (X + (paiement des intérêts)) = 100 ke (plancher trimestriel - voir énoncé 5.) ; ou 130 ke - (X + (X x 4 % x 6/12)) = 100 ke ; soit X = 30 ke / 1,02 = 29.412 euros arrondi au millier d'euro inférieur. Ci joint également la trâme pour un cas de synthèse : cas_mmp, étude un peu plus difficile qu'alix *.

jscilien@u-paris10.fr

ps. passionnant ... et inquiétant : http://www.dailymotion.com/video/xpb2en_l-apocalypse-par-hitler-la-menace_webcam

Posté par Adminixce à 02:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2017

M1 Apprentis Medoc PCI

Support à scanner : ... 3 pages

jscilien@u-paris10.fr

pause réflexion : https://www.youtube.com/watch?v=nIGsTcEmqfI

Thèse = 'il faut pouvoir dominer les travailleurs, selon les règles de l'entreprise "= "vers une dépossession ?" = "ne pas marquer de leur empreinte le travail réalisé = la parcellisation = se conformer = déshumaniser = les chaines de montage = application d'un rythme = sur-humanisation = mobiliser les savoirs d'adaptation = les savoirs humains des salariés = ou est la finalité sociale du travail ? = ..'

Posté par Adminixce à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

M1 Apprentis Cas Bonclair - PCI

1. Ci joint le fichier corrigé du cas* : 81849502_bonclair : * de manière à ce que les étudiants disposent du même niveau d'avancement dans l'exercice. Cas : bonclair_Corrig__simulation_ ; bonclair_develop_argumentaire

Questions étudiant(e)s : 1)    " Comment a-t-on fait pour trouver les loyers de moteurs et lave linge dans le 2ème tableau (fichier corrigé simulation) ? Dans l'énoncé, on nous dit juste que les loyers sont égaux à 372 000 euros (siège et divisions) ". réponse JCS : Le solde des loyers payés est lié au siège social, donc, il demeure dans les frais de siège. Les loyers des usines sont indiqués page 38 du fasicule, 4ème paragraphe. 2) " Dans le fichier commentaires bonclair, on a un  commentaire final sur le mode de fixation des pci et je ne voie pas à quoi correspond ces chiffres 120 k euros et 66 k euros ? " réponse MS : d_tails_bis_bonclair. Rappel. La politique d'achats de moteurs à l'extérieur est abérrante car elle pénalise la division moteur qui en vendant ces 500 moteurs pouvait résorber une partie de ses pertes (impact sur son résultat: (300-168)*500=66KE). Elle pénalise aussi la division lave-linge puisqu'elle achète 540 des moteurs qu'elle aurait pu se procurer à 300 (impact sur son résultat: (540-300)*500=120KE).

3) " quand on calcule les deux bornes de PCI, on doit calculer le cout de revient complet de la situation initiale ou de la situation après allocation ? En plus, dans le cours, le PCI est plutot égal au coût quand les centres sont indépendants entre eux ; et plutot égal au prix marché quand il y a interdépendance entre les centres. Je n'ai pas trop compris pourquoi ? (logiquement je trouve que c'est l'inverse). J'ai refait les cas sur le PCI (Milcom, Bonclair, Vidéopolis), j'ai bien compris les trois cas et j'ai lu le cours plusieurs fois. Pourtant, je n'arrive pas à comprendre ce que l'on doit retenir pour l'examen, car j'ai l'impression que c'est très varié, les problèmes sur le PCI. Du coup, je ne sais plus comment réviser. Je pense que ce sera la même chose pour le tableau de bord ! Honnêtement, je suis motivée pour aller plus loin dans le CDG mais les exams sont trop stressants ! ". Réponse : Bonclair : le coût de revient après simulation est à utiliser, car il est plus pertinent que le coût de revient défini par le comptable. Démarche : - centres "indépendants" : traduction, le Centre en aval peut s'approvisionner significativement à l'extérieur de la firme ; conséquence : de manière à l'inciter à acheter en interne, les PCI sont orientés "Coûts partiels + taux de marge à définir" ; ces PCI sont a priori moins élevés que les prix de marchés (où la marge peut être très forte) ; - centres "interdépendants" : traduction, le Centre en aval doit s'approvisionner de manière notable au sein de la firme ; conséquence : les PCI sont orientés "prix de marchés" pour obliger le centre en amont d'appliquer des tarifs compétitifs (ex. cas de Milcom avec le prix du substitut de gamma). Principe : L'objectif est de faire en sorte que l'entreprise, comprenant l'ensemble des centres de responsabilités (CR), gagne plus à l'issue de l'application de nouveaux PCI : pour cela, il faut insérer une dose de compétition (marché), et d'émulation (motivation des dirigeants des CR, et/ou de leurs salariés, avec intégration d'un niveau minimal de marge).

2. Hypothèses sous-jacentes au cas Bonclair (= informations non écrites, à déduire rationnellement de l'énoncé)

2.1. La répartition des frais de personnel du service achat se fait sur la base des (seuls) achats externes : on considère en effet que les achats internes consomment très peu de temps (alors que les achats externes, non car sélection des fournisseurs, estimation du risque et de la qualité du produit à founir, négociation sur la base des commandes à venir, paiement du prix en décalé etc...)

2.2. Les bornes du nouveau PCI pour permettre une marge au niveau de moteurs : soit un coût complet " périmètre Moteurs ", soit un "prix minoré unitaire" (prix de marché - coûts commerciaux unitaires). Le premier coût n'est donc pas exactement un "prix de revient complet", car on va exclure les commissions (cela signifie implicitement qu'elles sont discutées et négociées par un autre dirigeant que le responsable Moteurs) ;

- à 300 e/u, la division Moteur ne couvre pas ses coûts directs et indirects, tout juste ses coûts variables si on considère comme "fixes directes", les "autres frais de fabrication" et les charges de "publicité".

Donc, pour permettre une marge au niveau de Moteurs, soit la vente se fait au coût complet unitaire a) (462 e, simulation 2 des coûts), ou b) à prix de marché minoré (459 e, ou 540 - 81), les deux bornes sont très proches entre elles (3 e d'écart), mais très éloignées de 300 euros/u.

a) L'exclusion des commissions des représentants dans le PCI unitaire du moteur (cf. coût unitaire complet direct/indirect). Les commissions des représentants sont certes dans la division Moteur, mais pourtant exclues du coût de revient unitaire par moteur. Deux facteurs expliquent cette exclusion : la responsabilité de la charge (=périmètre), voire le caractère potentiellement non récurrent. Premier facteur, on demande à "Moteur" de dégager le coût le plus faible sur des charges pour lesquelles elle a le pouvoir (= traduction, la division Moteur n'a pas d'action propre à exercer sur les commissions des représentants). Deuxième facteur, ces commissions externes peuvent être fortement réduites dans le futur proche, elles ont en partie un caractère non récurrent car elles sont à négocier chaque année avec les représentants (la société étant en pertes, elle ne doit intégrer dans ses coûts récurrents que les coûts internes strictement obligatoires).

b). Le prix de marché d'un moteur est une référence de prix, mais pour une vente externe nécessitant donc des efforts commerciaux. Si l'on veut calculer le prix de marché "comparable" pour une vente interne, il faut retirer la totalité des charges commerciales, soit pour un moteur = 81.000 euros pour une vente externe de 1.000 moteurs, ou un prix minoré de 81 euros par moteur. Si on ne corrige pas de 81 e, on fait supporter à la division Lave Linge (LL) le poids de frais commerciaux externes, ce qui n'est pas logique.

3. Remarque Bonclair : La politique d'achats de moteurs à l'extérieur paraît en effet très étrange sur N au premier abord car elle pénalise la division lave-linge puisqu'elle achète à 540 e des moteurs qu'elle auraît pu se procurer à 300 (impact sur son résultat : (540-300)*500=120KE, ou à un prix supérieur, mais significativement inférieur à 540 e. Sans informations sur la capacité de production de Moteurs, l'approvisionnement intégral interne viendra indirectement baisser la marge faite par moteurs sur la vente externe (on passerait de 1.000 à 500 u) : en effet, on transfèrerai une marge brute de 120 KE entre les deux divisions. Cela revient au cas Milcom (voir autre cas de PCI) où la baisse de prix de vente unitaire à Célestite se traduit par une baisse de la MCV à Alpha du même montant. Toutefois, la capacité de production étant en effet nettement supérieure (voir énoncé, 4.000 unités possibles), cette situation de compensation ne survient pas, puisque Moteurs peut produire plus pour LL, et maintenir sa production pour le marché en parrallèle (contribution positive, soit par unité produite = 300 - 168 (total pièces achetées)).

Conclusion : Première partie. Moteurs doit produire toute la production pour LL. Le PCI de 300 e devrait être modifié si l'on veut faire de Moteurs un centre de profit (exemple, coût standard inférieur de 10 % ou 5 % au coût complet "périmètre moteurs"). Un changement de politique d'achat n'aurait pas d'influence en net sur le global société, car la baisse des coûts d'achats de LL viendra réduire la marge que fait Moteurs sur les ventes externes. Le problème est visiblement dans les coûts fixes directes et indirectes de la société (si on les considèrent de la manière suivante, "autres frais de fabrication + loyers + publicité + amortissements + frais financiers + QP de frais de siège", soit globalement 35 % des coûts totaux).

-----------------------------------

à la semaine prochaine ! jscilien@u-paris10.fr

thématique réflexion : il faut ouvrir les horizons en contrôle de gestion, quels sont les comportements des managers vis à vis du salarié ? conférence très intéressante de Danièle Linhart, sociologue du travail (ouvrage collectif de référence 2002)

http://www.youtube.com/watch?v=MHV2wbkZA-M

 

Posté par Adminixce à 16:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

M1 Apprentis Qualité - Socio économique

Ci joint le support synthétique "qualité" : seance_qualite_partiel_blogLes_outils_de_la_qualit_, 31411_qualit__EXO_proba (énoncé et corrigé), Vous pouvez lire pour la semaine prochaine, si vous avez le temps le cas pdf 21.5 - la banque CFF : 31411_qualit__exo_banque_CFF (énoncé), corrigé : 3141_1__qualit__cff_corrig_. Cas 2 de qualité : QUALITE_CAS_Y, corrigé à faire en séance. Corrigé du cas varenne : JCS_20 (énoncé à mettre à jour)

Support de cours séance suivante : Investissement socio-économique : seance_RH_CGA (l'apparition des "coûts virtuels", qui sont différents de la notion littérale telle qu'on l'entend).

cdt

jscilien@u-paris10.fr

Posté par Adminixce à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2017

L3 Proverbe du jour

1. " En disant la vérité, on peut se faire une très mauvaise réputation ".

2. Sinon, Audiard pour notre "ami" 77 : https://www.youtube.com/watch?v=CMzgMva5ekk ; et pour l'anonyme de "Sphère Pro L3 Gestion Paris X" : comme dirait Pierre Brochant,  " la classe mondiale... Peut-être même le champion du monde ! ").https://www.youtube.com/watch?v=2R3yxASUHYk

à bon entendeur, jscilien@u-paris10.fr

Posté par Adminixce à 11:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

L3 Apprentis Cas de synthèse Lambda coût conventionnel & équivalents terminés

15 Tableaux en 1-15 heure environ : Supports : TD_compta_Analy_cas3_lambda (F= Euros), Cas_MP1_scilien_vierge ; corrigé : td4_Cas_MP1_scilien, Source : Separi / Foucher. Ce cas peut tomber au partiel sur une partie des tableaux = 4_Co_t_prod_exemple_lambda_scilien

Cas entreprise lambda (Il est conseillé de représenter graphiquement le processus de production en amont des calculs). Les questions sur les Equivalents Terminés du cas sont traités dans un post différent (mettre équivalents dans la fonction "recherche" du blog). 
 
Question étudiant 1. "- Au niveau de la fiche des stocks (de M1), qu'est ce qu'une différence de taux ? comment trouvez vous 0,1 en coût unitaire de différences de taux ? Réponse : JCS. La différence de taux correspond à l'écart entre le coût conventionnel et le CMUP unitaire, soit 37,1 - 37 = 0,1 euro (le CMUP de M1 étant égal à 37,1 euros). L'origine du 37 euros est dans la question du cas : "les sorties de stocks de matière M1 sont valorisées au coût conventionnel de 37 euros". Question 2. " J'ai vu dans un autre exercice comparable que les différences d'incorporation se faisaient a gauche de la fiche de stock c'est à dire au niveau des entrées et achats, est-ce possible ? " Réponse : " Cela est en effet tout à fait possible à gauche, cela signifierait que le coût conventionnel correspond au cout d'achat, et non aux consommations de matières, comme cela était le cas de notre exercice ". Question 3 - " J'ai fait plusieurs calculs. Pour ce qui est du coût de revient de la derniere question du cas : on a un stock initial de PF ; je voulais savoir si cela veut dire que l'on doit calculer le coût de revient pour 7.000 produits ? De plus, je trouve des charges supérieures aux gains ? " Réponse : Votre question pose un problème très important de compréhension de calcul des coûts : le but est de mesurer les coûts de revients de la production vendue par produit ; il n'y a donc strictement aucun rapport avec le stock initial en volume de PF que vous citez (par contre, le 7.000 unités ne correspond pas au stock initial de l'énoncé). ps. Vous pouvez tout à fait trouver des charges supérieures aux ventes pour un produit, cela signifierait simplement que ce produit est déficitaire

cdt, jscilien@u-paris10.fr
pause : https://www.youtube.com/watch?v=98GPtK-5ECY

Posté par Adminixce à 00:22 - Commentaires [16] - Permalien [#]

27 avril 2017

M1 Apprentis PCI Milcom corrigés multi-cas

Ci joint le rappel des corrigés intéressants du PCI " Vidéopolis " issu d'un " ancien " contrôle final (ce cas est "cyclique") = Enoncé : CAS_PCI_videopolis ; Corrigés : Cas_I ; Cas_I ; Cas_I ; milcom : Cas_6_Milcom_strict__.

Développements : CATALO_1__pci, CCG103M1_PCI ; Voir également ART_804_Comptabilite_analytique_1__cout_diff pour les coûts différentiels.

Joke =

... trop cool les réponses en contrôle de gestion, BUAFvHVIYAAHbnr, " c'est mieux que le marketing ? "

Commentaire classique : " Déterminer l'incidence des politiques d'établissement des prix de cession interne sur les profits "

Les prix de cession interne déterminent la rentabilité des divisions et sont susceptibles d'influer sur la rémunération des dirigeants et les évaluations de la performance. L'établissement des prix de cession interne influe sur la circulation des biens et des services dans les organisations réparties en centres de responsabilité. Il existe trois grandes méthodes de fixation des prix de cession interne :

  • fondée sur le marché — en la présence d'un marché général,   
  • fondée sur les coûts — coûts variables conventionnels ou coûts complets,   
  • négociée — déterminée par les compétences en négociation des dirigeants de la division.

La difficulté principale consiste à s'assurer que le prix de cession appliqué permet de maximiser les bénéfices de l'organisation et favorise la concordance des efforts.

M1 : Déterminer les prix de cession interne à l'aide de méthode : 

A. ... fondée sur le marché :

  • Elle entraîne généralement l'établissement d'un prix optimal pour l'ensemble de l'organisation, dans des conditions de parfaite concurrence, où l'interdépendance des divisions est minimale et les coûts ou avantages additionnels pour l'entreprise sont nuls. Lorsque les prix varient grandement, il est possible d'utiliser les prix moyens à long terme.

B. ... fondée sur les coûts :

  • Le prix de cession
  • - minimal devrait correspondre au  coût variable de production dans la division vendeuse.   
  • - maximal devrait correspondre au prix du marché. Il est possible de faire la moyenne entre ces deux prix.   
  • Il est possible d'utiliser le double prix, lorsque la division vendeuse applique des prix fondés sur les coûts et la division acheteuse applique des prix fondés sur le marché.

C. ... négociée :

  • Les gestionnaires sont autorisés à négocier leurs propres prix de cession et ont la liberté d'acheter auprès d'une division ou de vendre à celle-ci. Cette méthode contribue à la formation des gestionnaires.

Déterminer le prix de cession interne minimal, compte tenu de niveaux variables de capacité de production

Les lignes directrices générales en matière de prix de cession interne sont les suivantes :

  • Prix de cession interne minimal
  • = Coûts supplémentaires différentiels ou décaissés par unité jusqu'à la cession + Coûts d'opportunité par unité de la division fournisseuse.   
  • ou = Coûts variables + Marge sur coûts variables perdue sur les unités vendues à l'extérieur.

Les lignes directrices suivantes s'appliquent :

- lorsqu'il existe des marchés intermédiaires qui ne sont pas parfaitement concurrentiels et que la capacité de la division vendeuse n'est pas pleinement utilisée : Prix de cession interne minimal = Coûts différentiels

- lorsque toute la capacité inutilisée a été utilisée : lignes directrices générales.

- lorsqu'il n'existe pas de marchés pour le produit intermédiaire : le coût d'opportunité ; il serait nul, de telle manière que le prix de cession interne minimal corresponde aux coûts différentiels.

M2 : Décrire les enjeux en matière de prix de cession interne auxquels font face les multinationales

  • Les lois nationales restreignent souvent les prix de cession interne que peuvent pratiquer les entreprises.     
  • Les prix de cession interne payés entre divisions transfrontalières ont une incidence sur les impôts de l'entreprise.
  • cdt, jscilien@u-paris10.fr, ps. http://www.youtube.com/watch?v=-7t3F897x6E : "c'est du brutal"

Posté par Adminixce à 19:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2017

M2 Prévisions commerciales 2017

Supports et corrigés de démarche prévisionnelle, l'objet de calcul étant focalisé sur le comportement prévisionnel du CA, et non sur les moyens financiers pour l'obtenir : BUDGETS_prof_chapitre_2_2_, 3134_budgets_ventes_corrig_, 3112_corrige_manuel (les énoncés du dernier fichier sont dans le manuel). Cas de simulation budgetaireMAISTESF__nonc__P1_chap_1, MAISTESF__nonc__P2_chap_1, MAISTESF__nonc__P3_chap_1 ; corrigé à faire pour la séance 4

Bonne journée, jscilien@u-paris10.fr

Document très intéressant, plutot orienté M2 "Recherche" : Master_Recherche_Outils_de_gestionIntro10 : au delà des "techniques de gestion", les instrumentations et les outils

Posté par Adminixce à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2017

M1 Apprentis Budget Blackheath

 Le degré n°2 de cas de budgets : le cas Blackheath. Le cas est un peu plus compliqué car d'une part, le sujet est assez long à lire, et d'autre part, il y a un tri à faire - voire un choix - concernant les informations chiffrées qui ne sont pas toutes utiles pour la construction des budgets (certaines informations sont partiellement contradictoires) : black1, black2, black3, black4, black5, black6. L'énoncé ne comporte pas de questions ! Pourquoi ? ... parce que vous devez faire les documents prévisionnels de N+1, vu le classement du cas dans la catégorie "budget", et que cela n'est pas la peine de le rappeler ? Un ancien cas - un peu difficile certes - de contrôle, temps d'examen 1h30 ... Au vu des résultats du contôle, on pourrait surnommer ce cas " Waterloo " faisant un lien avec l'actionnaire Trafalgar (*). De mémoire 4 à 6 de moyenne, pour les 'courageux' qui ne sont pas allés au bout... (1) Pour ceux ou celles qui trouvent cela injuste, car ils veulent faire une autre spécialité en S2 et en M2, il faut considérer que les connaissances en contrôle de gestion servent à tous les niveaux de l'entreprise (que vous soyez Directeur Marketing, ou Directeur Commercial) ; ou sinon, je leur dirai simplement, bon courage !

Corrigé budget : - blackheath : Cas_3_Blackheath_Corrig__ . NB. Q1 "Dans le bilan prévisionnel du 1er trimestre, ou sont passés les comptes créditeurs du bilan au 31/12 ?" Réponse JCS = les comptes créditeurs sont les "dettes fournisseurs" de matières premières (achat de décembre), payés en janvier N+1 = elles sont donc passées dans les encaissements. Q2 Question Etudiant : Bonjour monsieur, " J'ai une question à propos du calcul du coût de production : pourquoi prend-t-on en compte les frais généraux, les amortissements et les charges fixes dans son calcul alors que ça n'était pas la cas pour le coût de production d'Alix ? " réponse JCS : " C'était également le cas dans le cas Alix (voir blog - mot clé Alix). Les charges indirectes de production (en fin de page 1 du cas) intégrent bien les amortissements (dernière ligne des charges indirectes) et les autres charges de production ".

cdt,  jscilien@u-paris10.fr

NB. (*) comme la bataille du même nom, où un dimanche 18 Juin 1815, vers 19H30, les soldats dispersés sur plusieurs fronts ont perdu la partie durant la campagne des cent jours. Audiard aurait dit : ils se sont retrouvés "éparpillés par petits bouts façon puzzle" (*) http://www.youtube.com/watch?v=urX8n2sA97Q. Une autre époque, celle de vos (arrières)-grands parents, les mots fétiches d'Audiard, célèbre dialoguiste français . 

Posté par Adminixce à 23:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :